De mars à mai 2020

Les rencontres d’architecture et de paysage 2020

Qu’est-ce que les rencontres d’architecture et de paysage ?

Depuis plus de 16 ans, les Rencontres d’Architecture s’inscrivent dans une démarche de conception collaborative entre les élèves à travers un cycle de sensibilisation à l’architecture, à l’urbanisme et au paysage en Loire-Atlantique. Afin de questionner leur environnement quotidien et d’imaginer une amélioration du cadre de vie, concertée et en cohérence avec les enjeux du programme d’école et du contexte le CAUE 44 propose une visite, trois ateliers, et des supports pédagogiques adaptés pour permettre aux enfants de s’approprier les bases de l’architecture, de l’urbanisme et des paysages. Pour ce cycle 2020-2021 des Rencontres d’Architecture et du Paysage, il est proposé aux classes de cycle 3 de visiter la Maison du Lac de Grand–lieu, espace dédié à l’observation et l’interprétation de cette exceptionnelle zone humide située au sud de la métropole nantaise.

Objet des rencontres
• Découvrir, comprendre et s’approprier les notions de base en architecture, en urbanisme et paysage.
• Lire et analyser l’architecture du bâtiment, le paysage qui l’entoure et leur inter-relations.
• Exprimer la perception sensible d’une architecture et d’un paysage.
• Comprendre le processus de projet et découvrir les métiers qui y sont liés, de la commande à la réalisation.
• Participer à la réflexion et à la fabrication de l’espace collectif en utilisant différents modes d’expression.

Lieu choisi pour cette édition
• La Maison du Lac à Bouaye, réalisée par l’Atelier Philippe MADEC (architecture), et aménagée par MUTABILIS (paysage)
• 2 années consécutives (éditions 2020 et 2021) sur le même site.

Pilotage et partenariat
• Les rencontres sont mises en place par le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement de Loire Atlantique (CAUE 44) et l’Inspection Académique.
• Cette action se déroule avec l’accord de la collectivité, du maître d’ouvrage, et des usagers du site.

Intervenants lors des temps forts
• Un binôme architecte et/ou paysagiste du CAUE 44.
• Un animateur de la Maison du Lac.
• Des étudiants de l’école d’architecture.

Intervenants IA
• Un coordonnateur, Inspecteur ou conseiller pédagogique IEN de secteur : M. Le Jeune Stéphane – Inspecteur de l’Éducation Nationale – Circonscription de Bouguenais

Documents produits par le CAUE
• La boîte à cubes
• Un « carnet de visite », support de lecture pour chaque élève.
• Un ensemble documentaire pour la classe (plans, coupes, fiches de vocabulaire).
• La maquette de base pour l’atelier 4.

Calendrier 
Présentation du projet et de ses étapes aux enseignants
Semaine 12 (du 16 au 19 mars 2020) : Atelier « VISITER »
Semaine à déterminer par l’enseignant : Atelier « ANALYSER »
Semaine 19 (du 4 au 7 mai 2020) : Atelier « IMAGINER »
Semaine 22 : Atelier « CONSTRUIRE »

1 – VISITER 

Visite du site de la Maison du Lac de Grand-Lieu, Bouaye

 

Cette visite d’éveil à l’architecture et au grand paysage se déroule sur une journée entière et se décline en deux principales étapes :

La visite du centre d’accueil
En 2014, l’ancien bâtiment administratif de la DDE est réhabilité et restructuré par l’atelier Philippe MADEC pour accueillir un lieu de découverte et de sensibilisation à l’environnement. À travers l’analyse des abords en classe entière puis de l’intérieur du bâtiment en petit groupe de 5 à 7, les élèves découvrent les grandes notions de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage : le principe de la commande, du programme, de la conception, du chantier ; mais aussi les notions d’espaces, de transparence, de lumière, de matière, de sons, d’intérieur / extérieur… Equipés de leur « carnet de visite », les élèves s’approprient ainsi différents éléments de vocabulaire et d’analyse, permettant d’alimenter les trois ateliers suivants.

Le cheminement le long de parcours paysager
Entre le centre d’accueil et les bords du Lac, un sentier pédagogique d’un kilomètre de long permet d’appréhender les différentes composantes du paysage. Les élèves munis de leur carnet procéderont à l’observation et analyse des paysages qui les entourent. Au terme de ce parcours, le franchissement du canal de l’Étier permettra d’accéder au pavillon du lac et sa terrasse panoramique offrant une vue à 180° sur le Lac. Ce belvédère permettra d’identifier et analyser les principaux points de repère dans le grand paysage.

Atelier Philippe MADEC architecture
Photo Pierre-Yves BRUNAUD.

2 – ANALYSER

L’école vue de dehors :
état des lieux et particularités

 

Dans un premier temps, les élèves effectuent une analyse de la cour de récréation et de ses annexes aux côtés de leur enseignant afin de regarder ce qui compose chaque espace et de se repérer sur la vue aérienne.
On discute ensuite de leurs atouts et inconvénients. En classe, sur sa photo aérienne au format A3, chaque élève définit les espaces qu’il pratique le plus (petite croix), les espaces qu’il aime (pastille verte) et les espaces qu’il n’aime pas (pastille rouge). Chaque élève doit compléter son travail par un petit texte explicitant les raisons de ses choix. A la suite de l’exercice, chaque élève expose ses choix à la classe. Les résultats de l’exercice : j’aime / je n’aime pas seront rapidement communiqués au CAUE. En fonction des résultats recueillis, le CAUE constitue 3 groupes thématiques d’actions sur la cour d’école (par exemple : micro architecture, végétalisation, matérialité,…)

Atelier au sein de l’école Urbain le Verrier à Bouguenais
Photo CAUE 2018

3 – IMAGINER

Un projet pour améliorer l’école

 

L’atelier « Imaginer » a pour objectif de familiariser les élèves avec le contenu d’un programme de projet et sa projection en plan. Par groupe de 5 à 7, les élèves prennent connaissance de la synthèse de l’analyse des abords de l’école (atelier précédent) et des thématiques de projets mises en évidence par le CAUE. Après avoir découvert des références en aménagements de cours d’écoles, chaque groupe définit un programme à mettre en place. Une fois les usages listés, le groupe d’enfants délimite un zonage des usages pour leur donner une notion d’échelle. Dans un second temps, les élèves projettent leurs idées en plan de manière lisible et sensible et motivent leur choix dans un court texte descriptif, explicitant les notions de lumière, de vues, d’usages, etc.

Atelier au sein de l’école Croix Jeannette à Bouguenais
Photo CAUE 2018

4 – CONSTRUIRE

Comment construire la nouvelle cour et le nouveau préau avec mon groupe ?

 

L’atelier « Construire » a pour objectif de mettre en volume un projet de micro architecture ou d’aménagement paysager sous la forme d’une maquette  lisible et sensible. Les enfants replacent l’emprise des usages déterminés et dessinés en plan pendant l’atelier précédent sur  une maquette fournie par le CAUE afin de mettre en relief les éléments d’architecture et de paysage. Chacun réfléchit aux matières utilisées et aux volumes créés pour composer un ensemble cohérent. À la fin de l’atelier, les enfants se regroupent autour de la maquette commune sur laquelle chaque groupe incruste à tour de rôle sa dalle amovible afin de présenter son projet au reste de la classe. Un temps d’échange permet aux «concepteurs» de justifier leurs choix et de répondre aux questions.ail ultérieur possible autour de la représentation en 2D.

Atelier au sein de l’école Urbain le Verrier à Bouguenais
Photo CAUE 2018

Infos pratiques


De mars à mai 2020


En Loire-Atlantique


L’action pédagogique est gratuite
L’entrée à la Maison du Lac est de 6€/élève (et 4 accompagnateurs gratuits par classe)


Organisé par le CAUE 44 et l’Inspection Académique
Renseignements :
Clémentine LAIR, au CAUE 44
Contact : 02 40 99 00 72
c.lair.caue44@loireatlantique-developpement.fr
www.caue44.com


témoignages

« Il me semble important de faire découvrir aux enfants leur lieu de vie sous un autre angle. Cette action développe non seulement des compétences, mais elle leur propose également de débrider leur imagination en les faisant participer à la découverte et à l’aménagement de leur lieu de vie. »
Martine Dépré, Enseignante à l’école Urbain le Verrier (Bouguenais)


« Il y a eu plein d’idées dans les différents groupes. Certains ont imaginé des panneaux solaires et des éoliennes. Et même un poulailler et des clapiers ! D’autres aimeraient plus de couleur dans la cour et des cabanes. Dans notre groupe, nous avons imaginé des jeux dans les arbres, et même un arbre terrasse. »
Rayane et Lucien, Élèves à l’école Urbain le Verrier (Bouguenais)